Philomène DEVILDER

1876-1959

épouse:

1°) Jean BUTRUILLE 1871-1916

2°) Edgar PAPILLARD 1877-1962

Voyage de la famille BUTRUILLE

Jean et Philomène BUTRUILLE (soeur de Joseph DEVILDER), sont arrivés à TROCHU en 1907, accompagnés de leurs cinq enfants, d'un cuisinier, d'une femme de chambre et d'une gouvernante, ils s'étaient installés provisoirement chez Joseph DEVILDER, dans sa maison située dans la vallée.

Après avoir exploité la boutique contiguë au relais, ils firent construire le General Store, et déménagèrent tout le stock dans le grand magasin tout neuf situé dans la nouvelle ville.

Le "General Store"

Ce magasin, grâce à Madame BUTRUILLE, joua un rôle très important dans la ville de TROCHU, Madame BUTRUILLE comme la plupart des autres Françaises qui venaient à TROCHU, n'avait pas l'habitude de travailler. Elle travailla journellement dans le grand magasin, de 1907 à 1910, dans les travaux d'ordre général, aussi bien que dans la direction de l'entreprise, et s'adapta avec une facilité étonnante à cette rude existence. Le grand magasin comprenait, une épicerie, des outils, et un peu plus tard une section de sellerie.

En fait, les BUTRUILLE ne se satisfaisaient pas d'un seul magasin. Le pays de la Red Deer River se développant à une allure surprenante, ils ouvrirent, avec un sens aigu des affaires, une succursale sur l'autre rive à TOLMAN et en 1908 à PERBECK près de Huxley.

La Maison Mère, le grand magasin de TROCHU, était l'un des bâtiments les plus imposants de la ville. Il était de loin le mieux fourni de la région et il fallait aller dans les plus grands centres pour trouver un commerce équivalent. Dès ses débuts, il comporta une innovation qui intrigua beaucoup les enfants: le vendeur mettait la facture et l'argent du client dans un petit cylindre qui disparaissait sur son rail derrière une cloison et revenait mystérieusement par le même chemin avec la monnaie.

La famille BUTRUILLE

Odette, Jean, Philippe

Philomène, Franck, Tony, Brigitte

Les enfants BUTRUILLE

Odette, Franck, Philippe, Tony, Brigitte

Les habitants de TROCHU étaient fiers à juste titre, de leur grand magasin. Xavier de BEAUDRAP, raconte qu'il y a travaillé de 1908 à 1914, jusqu'à son départ pour la première guerre mondiale. Paul de CHAUNY, y fut aussi employé.

Mais en 1910, Jean BUTRUILLE, qui était atteint des poumons rentra en France, avec sa famille pour retrouver un climat plus doux. Il vend le general store à à Hardouin de REINACH-WERTH (premier Maire de TROCHU), Edgar PAPILLARD et Théodolo THEODOLI.

Il mourut de la tuberculose en 1916.

Devant le "general store" le jour de sa vente

Philomène BRUTRUILLE, Edgar PAPILLARD

T.THEODOLI, Jean BUTRUILLE, H. de REINACH-WERTH

Mariage d'Odette BUTRUILLE, le 12 septembre 1918

(debout) R.P HETHERINGTON, Mme de FORAS, Edgar PAPILLARD, Joseph DEVILDER, François, Thérèse, Jacqueline ROUSSY de SALES,Mr de FORAS, Hermine, Bertrand, Marie-Amé lie ROUSSY de SALES.

(assis) Marquise de ROUSSY de SALES, Philomène DEVILDER, Odette, Berthe HEMELRYK, Jeanne, Marquis de ROUSSY de SALES, Frank BUTRUILLE.

(devant) Gérard de ROUSSY de SALES, Brigitte BUTRUILLE, Antoine BUTRUILLE