Eugène-Laurent BRUNET & Estelle ALLARD

 

Eugène-Laurent BRUNET, né à Bourges le 29 aout 1822, Armateur à Nantes, décédé à Nantes le 11 avril 1879, fils d'Estienne-Nicolas BRUNET & d'Anne GRILLON d'ANVAULT, épouse à Nantes le 15 mai 1851, Estelle ALLARD, fille de Benjamin Allard & de Estelle SCHWEIGHAUSER.

Nouvelle branche Nantaise:

Lorsque Eugène-Laurent BRUNET, eut achevé ses études, chez les Oratoriens de Juilly, comme ses frères. Son père Etienne Nicolas, ayant orienté ses trois premiers fils vers la magistrature et la médecine , cherchait sa carrière pour ce dernier né, lorsque, peut-être, feuilletant les vieux TRAITE des MONNAIES, relié en veau marbré, de son grand-père Estienne, qui courut et réussit la grande aventure, ses regards tombèrent sur la gravure liminaire où se gonflent les voiles du grand navire de long cours. Il songea que le passé n'était pas tout à fait aboli au port de Nantes, qu'une tante et une cousine y maintenaient encore le nom et le souvenir des BRUNET, que la parenté avec la famille HALGAN lui donnait accès dans un milieu social de choix. Et il s'en fût y présenter son fils à ses parents et à leurs relations.

Eugène-Laurent BRUNET, devint associé d'un armateur, Benjamin ALLARD (portrait par Delaunay), et son gendre par son mariage en 1851 avec Estelle ALLARD (1826-1910).

Ils eurent quatre enfants:

Marie (1853-1879), épouse Ferdinand BRUNET (1844-1928)

Etienne (1854-1944), épouse Anna DELASALLE (1863-1932)

Marguerite sp

Thérèse (1861-1844), épouse 1°) Paul GOURAUD (1850-1886), 2°) Pierre COURANT (1858-1943)

La mère d'Estelle ALLARD était d'origine suisse, née SCHWEIGHAUSER. Ce nom, si nous en avions le loisir, nous ouvrirait des aperçus passionnants sur l'activité commerciale et même industrielle des suisses à l'étranger. Des membres de cette famille émigrèrent en France, en Angleterre, en Amérique. Ils furent mêlés au commerce colonial, à la création des fabriques nantaises d'indiennes, voire aux expéditions de "course". Mais, comme il était advenu à Estienne Gabriel BRUNET, l'un deux prit peur, vendit sa part, et passa à côté de la fortune...que réalisa son ex-associé DOBRÉE. De cette famille, il fut hérité un nombre considérable de portraits, dont celui de la grand'mère d'Estelle ALLARD, par J.B. Perronneau (Véronique BATTIER, épouse D. SCHWEIGHAUSER). Estelle ALLARD avait un frère, Georges, qui mourut centenaire en 1938.

Benjamin ALLARD
Estelle SCHWEIGHAUSER

Véronique BATTIER

par

J-B Perronneau

Généalogie